© 2017 - Propriété de My Cooking World - Site réalisé par Brief Spirit

Crédit Photos Henrietta Richer, Pauline Goyard et Carmen del Campo

  • My Cooking World

Cake au yaourt de la tia Provi

Je vous propose aujourd'hui l'une des recettes les plus simples que vous allez trouver dans le blog, le bizcocho de yogourt de ma tante Provi...

Aujourd'hui, 18 juillet, elle aurait eu 82 ans, mais elle est décédée en janvier suite à une longe maladie.

Ceux qui me suivent sur Facebook ont déjà entendu parler d'elle, de sa gentillesse, sa bonté et sa bienveillance. Elle était tout simplement quelqu’un bien, heureuse de ce qu'elle avait et ne pas jalouse de ce qu'elle n'avait pas...



Provi est née le 18 juillet 1936, le jour où la Guerre Civile a éclaté en Espagne. On l'a appelé Providencia (d'où, Provi), car mes grand parents ont voulu invoquer la Divine Providence pour que la Guerre soit courte...

Mais elle ne le fut pas, et Provi grandit au milieu d'une guerre qui opposait des membres de la même famille et qui a laissé une Espagne détruite et malheureuse.


Provi n'avait pas des poupées, des jouets et des cadeaux sophistiqués pour Noël ou pour son anniversaire. Elle n'avait pas des crayons de toutes les couleurs, des foutres, des cahiers Disney ou de vélo. Elle ne mangeait pas des glaces, des gâteaux, des bombons, il n'y avait pas tout ça dans l'Espagne d'après-guerre!, au moins pas dans une famille comme la notre, de classe moyenne dans une petit ville de la province de Toledo.


Mais elle n'a jamais manqué des basiques, et elle se sentait heureuse pour ça, car elle n'avait pas connu la famine, et que même sans luxes, sa famille avait le nécessaire et cela lui suffisait. Elle a vécu toute sa vie avec ce principe, et même quand la situation a changé, et qu'elle a peut permettre ce qu'elle voulait, elle a gardé son esprit d'enfant d'après guerre, et elle a préféré partager avec les plus démunis ce qu'elle pouvait au lieu de se permettre des caprices ou des frivolités pas nécessaires.



Je ne peux pas dire que j'ai appris son exemple, car je suis beaucoup plus matérialiste qu'elle, mais j'ai toujours admiré son stoïcisme et sa bonté qui la rendaient si heureuse avec si peu.


Elle nous amenait partout le weekend, des musées, des expositions, au parc, à découvrir les monuments de Madrid...


Ma sœur et moi et mes cousines, on aimait beaucoup ma tante Provi qui nous gâtait tout le temps et qui nous faisait des bizcochos pour le goûter et des bolos pour le petit déjeuner quand on couchait chez mes grand-parents!


Maintenant que je suis mère moi même, je me rends compte du soulagement de mes parents de compter avec nos tantes pour profiter d'un peu de temps pour soit mêmes...

Elle aimait la cuisine: simple, savoureuse et bien faite. Pas de recettes sophistiqués chez elle, mais toujours généreuses et cuisinées à la perfection, avec beaucoup d'amour et envie de faire plaisir.


A chaque fois qu'on rentrait de vacances, elle nous remplissait le frigo pour que ma mère n'avait pas à s'en occuper en rentrant. Et elle nous laissait toujours un tupperware de pisto, du porc panné, des blancs de poulet ville roi, des croquettes de cocido ou des tripes à la madrilène (qu'elle faisait comme personne!) et un bizcocho de yaourt. Comme ça maman pouvait s'occuper des lessives et des valises sans se soucier pour le dîner.



Alors, si vous êtes arrivés à lire si loin que ceci, vous connaissez bien ma tante Provi. Maintenant je peux passer à la recette, simple et efficace, du cake au yaourt, que je continue à faire telle qu'elle me l'a appris quand j'avais 8 ou 9 ans, ou en version salée et sucrée comme basse pour plein de variations toutes bonnes et gourmandes.


INGRÉDIENTS

  • 1 yaourt nature

  • 3 œufs

  • 1 mesure de yaourt d'huile d'olive

  • 2 mesures de yaourt de sucre

  • 3 mesures de yaourt de farine

  • 1/2 sachet de levure chimique


COMMENT FAIRE

  • Préchauffer le four à 250 dégrées.

  • Vider le contenu d'un pot de yaourt nature dans un saladier. Ajouter les 3 œufs et mélanger au fouet.

  • Rincer le pot qui servira de doseur pour le reste des ingrédients.

  • Ajouter 1 mesure de huile d'olive (remplir le pot vide d'huile d'olive) et continuer à mélanger au fouet.

  • Ajouter 2 mesures de sucre et mélanger au fouet


  • Ajouter 3 mesures de farine en mélangeant au fouet après chaque mesure.

  • Ajouter la levure au même temps que le dernier pot de farine.

  • Engraisser un moule à cake (au beurre ou à l'huile d'olive) et y verser le contenu du saladier

  • J'utilise des moules en papier jetables, et j'aime bien les mettre dans un moule rigide pour conserver la belle forme pendant la cuisson: les moules souples, en papier, alu ou silicone, ont une tendance à "s'étaler" à four et mesure que le cake "gonfle" dans le four. Placer le moule souple dans un moule rigide permet de garder la forme, tout en profitant des avantages du moule souple au démoulage.

  • Descendre la température du four à 180 dégrées. Au but de 8 minutes de cuisson, fendre la surface du cake avec un couteau aiguisé (pour qu'il s'ouvre joliment bien au milieu).

  • Continuer la cuisson pendant 30-40 minutes selon la puissance de votre four.

  • Le cake est prêt quand un pique en bois enfoncé au milieu du gâteau sort propre.


Et voilà, laisser refroidir et déguster sans atteindre.


Et comme aujourd'hui c'est son anniversaire, je dis Felicidades tia Provi, on se souvient beaucoup de toi!



#cake, #yaourt, #bizcocho, #cuisinesimple, #faitmaison #cestbon

144 vues