• Admin

Tout a commencé par une quiche lorraine! - 4 Mars 2015

Mis à jour : 17 janv. 2018

Ma passion pour la cuisine date de long temps…


Avec ma sœur cadette, nous fréquentions un club de loisirs les soirs après l’école quand nous étions petites. On y faisait les devoirs, et ensuite, on avait quelques heures par semaine pour des activités de notre choix.


La première semaine nous avions le droit de choisir n’importe quelle activité, afin de voir laquelle nous plaisait le mieux pour nous inscrire par la suite. Nous avions essayé la guitare toutes les deux, mais je me suis rapidement rendue à l’évidence, la guitare n’était pas mon truc: je jouais bien avec les deux mains, mais impossible de le faire avec les deux au même temps… Problème de rythme, je pense.


Alors, j’ai essayé la cuisine, et dis donc! cela m’a beaucoup plu!


Notre première recette, c’était une Quiche Lorraine, je m’en souviens parfaitement, car la quiche est devenue mon “trade mark” dans ces premières années:


Il faut savoir que j’avais environ 12 ans à l’époque, et que nous habitions à Madrid (car moi, je suis Espagnole). Je ne connaissais pas la quiche, jamais je n’en avais entendu parler. Ma famille et mes amis non plus… Au fil des années, je faisais des quiches tout le temps, pour les anniversaires, les soirées avec mes potes… Dans les années 90, mes copains de l’Ecole d’Ingénieurs ne savaient pas non plus qu’est-ce que c’était que la “Quiche Lorraine”, par contre ils connaissaient tous la “Quiche de Mamen”, (ma famille et mes amis en Espagne m’appellent Mamen). Je suis sûre que maintenant, plus de 20 ans plus tard, mes anciens copains de l’école, devenus Directeurs d’usine, Chefs de Projet ou chargés de Bureaux d’études, pensent encore à la “Quiche de Mamen” quand ils se font servir des petits fours en forme de quiche lors d’un cocktail ou quand ils commandent une portion au bistro. Parce que oui, maintenant on connait la quiche en Espagne, mais ça, c’est maintenant.


Mes premières quiches n’étaient pas très imaginatives, il s’agissait de la quiche lorraine classique, avec du jambon cuit ou des lardons, selon l’envie de calories ou les  réserves dans le frigo de chez papa et maman, mais avec une pâte brisée faite maison sans exception: deux mesures de farine pour une mesure de beurre demi-sel (oui, nous en avions du beurre demi-sel en Espagne, même il y a 30 ans!), de jaune d’œuf et un peu d’eau.


Ne pas oublier de bien masser avec des doigts, à petites pincées, pour pas que la pâte devient élastique, et éviter qu’elle “rétrécisse” au four… C’est curieux, comment je me rappelle toujours de cette astuce et même des mots précis de l’animatrice qui nous donnait le cours… par ailleurs, j’ai dû lire la recette prise à la main une douzaine de fois avant que celle-ci dévienne automatique à force d’en faire, et d’en faire…”Hay que pellizcar la pasta para evitar que coja correa“, c’est ce qu’elle nous avait dit, pincer la pâte pour  qu’elle ne devienne pas élastique…


Quelques années plus tard, je suis allée aux Etats Unis pour la première fois. Je suis tombée dans la famille de Barbara McKinney, une super woman Américaine comme dans les films. Epouse, mère et professionnelle, avec un énorme talent pour tout ce que j’aime bien: la cuisine, la couture, les loisirs créatifs… Ses couettes en patchwork, ses projets en point de croix et son livre de recettes de quiches, sont devenus une source d’inspiration phénoménale pour moi.


Car non, la quiche ne s’arrête pas en Lorraine, il y en a des tonnes de variations, mais moi, je n’ai appris ça qu’en 1991, en Floride, chez Barb quand j’avais 21 ans. Il n’est jamais trop tard!


De plus, j’avais appris aussi qu’on pouvait aller beaucoup plus vite en achetant la pâte déjà faite! Car là-bas, cela s’achetait au supermarché, toute prête, sur des moules jetables en alu, à la taille qui va bien selon le nombre de convives: il n’y avait qu’à l’enfourner avec l’appareil de son choix, pas la peine de la pincer ou de la saupoudrer de haricots secs avant de passer au four!


Et voilà, 32 ans après la première quiche Lorraine, après beaucoup de quiches faites, des tartes, des gâteaux et plein d’autres choses d’ici et de là, je laisse ma carrière d’ingénieur de côté et je mets les mains à la pâte pour essayer de faire de ma passion mon métier, pour continuer à apprendre et à régaler les autres, et pour partager tout cela avec les lecteurs de ce blog qui, je l’espère, deviendront de plus en plus nombreux, si j’arrive à transmettre ma passion de la bonne manière.


Ma sœur n’est pas devenue concertiste en guitare… Voyons si j’arrive à vivre de la cuisine. A vous de juger si le rêve est réalisable…


Et comme tout a commencé par une Quiche Lorraine, c’est normal que la recette de la quiche figure parmi les premières de ce blog. La voici, optimisée après mon passage par l’Ecole de Cuisine de l’Atelier des Chefs à Paris, mais presque identique à celle que j’ai apprise quand j’étais gamine et que personne à Madrid ne connaissait la quiche…


Recette de Quiche Lorraine (4 personnes)

INGRÉDIENTS:


1 Pâte brisée (industrielle ou faite maison, voici la recette de pâte brisée maison)


3 Oeufs


100 ml lait demi- écrémé


100 ml crème liquide


150 g d’emmental rappé


150g de lardons ou jambon cuit coupé en petits morceaux

sel, poivre, muscade


COMMENT FAIRE


1. Fouetter les œufs avec la crème et le lait.


2. Ajouter du sel, de poivre et de la muscade (attention à la quantité de sel à ajouter car les lardons et le fromage sont déjà salés)


3. Faire revenir les lardons à la poêle et mettre de côté. (si vous utilisez du jambon cuit en tranches, pas la peine de le faire poêler)


4. Pré-chauffer le four à 180°C


5. Étaler la pâte brisée sur le moule ou cercle de cuisson, bien presser sur les bords et percer le fond avec une fourchette.


6. Remplir tout le moule de haricots secs jusqu’à hauteur du moule. Ceci est une astuce pour réussir des bords bien jolis qui ne tombent pas vers l’intérieur. Pour les enlever facilement, il convient de les disposer sur une feuille de film alimentaire replié sur elle-même avec les haricots dedans, en veillant à ce que celle-ci ne touche pas les parties chaudes du four.


7. Mettre le moule au four pendant 10-15 min. Quand les bords commencent à dorer, sortir du four, enlever les haricots et remettre au four 10 min jusqu’à coloration du fond.


8. Sortir du four. Saupoudrer le fond avec les lardons (ou les petits morceaux de jambon cru) et le fromage rappé


9. Verser l’appareil d’œufs/lait/crème par-dessus


10. Enfourner 30-40 min


11. Servir avec de la salade verte



8 vues

© 2017 - Propriété de My Cooking World - Site réalisé par Brief Spirit

Crédit Photos Henrietta Richer, Pauline Goyard et Carmen del Campo