• Admin

Semaine Culturelle de la Malaisie à Paris - 15 Avril 2015

Depuis lundi et jusqu’au vendredi 17/04, la Malaisie est à l’honneur à Paris en raison de la MCW 2015 (non, ce n’est pas My Cooking World 2015 mais Malaysia Cultural Week 2015, la Semaine Culturelle de la Malaisie à Paris.


My Cooking World était invité par L’Atelier des Chefs Formation Profesionnelle à participer dans une des activités de cette événement, une démonstration culinaire par le Chef Norman Musa, Chef Primé et Ambassadeur de la Gastronomie de Kuala Lumpur et organisateur du festival gastronomique  BIG KITCHEN à Kuala Lumpur du 29 au 31 Mai.


Voulez-vous savoir ce que nous avons cuisiné ensemble? Alors, continuez à lire…


Pour commencer, il faut expliquer un petit peu la réalité historique et culturelle de la Malaisie, un vrai melting-pot pot ethnique, avec 62% de Malais, 25% de Chinois et 10% d’Indiens plus une multitude d’autres groupes ethniques y compris ceux d’origine européenne, notamment portugais, suite à la prise de la ville de Melaka par le vice-roi portugais des Indes, Afonso de Albuquerque  en 1511.


Fruit de tout ce mélange, la Malaisie profite d’une énorme richesse culinaire, avec de la cuisine Malaise, Chinoise et Indienne, la cuisine Nyonya, fusion Malaise-Chinoise avec influences hollandaises, portugaises, indiennes, britanniques et indonésiennes, la cuisine exotique de Sabah et Sarawak, la cuisine Portugaise-Malaise…


Dans les grandes villes, spécialement à Kuala Lumpur, on retrouve toute cette richesse gastronomique, dans les petites échoppes qui font de la Street Food aux restaurants de luxe, en passant par une grande variété de propositions culinaires dans les Food Courts des Shopping Malls, où Guillaume aimait aller déjeuner quand il travaillait à KL.


Je suis allée une fois en Malaisie, en avril 2010, lours d’un séjour de 3 semaines à Singapour (moi en vacances, Guillaume au travail) pour un week-end de plongée à Pulau Tioman, à l’Est de la péninsule malaise, dans la mer de Chine. On y a mangé de la nourriture simple mais délicieuse, à base de salades, des satay (brochettes de viande à la sauce de cacahuète) et de plats de riz façon Nasi Goreng…



Avec le chef Musa, nous avons cuisiné un plat typique de la gastronomie Nyonya, d’héritage Chinoise-Malaise, le  Curry de Poulet Nyonya Kapitan.


C’est parti pour la recette, dont les ingrédients les plus “atypiques” peuvent se trouver sur le site Ayam et les épiceries asiatiques, en particulier chez Tang Frères, dans le quartier chinois de Paris 13ème.


Recette de Curry de Poulet Heritage Nyonya Kapitan, du Chef Norman Musa


INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

COMMENT FAIRE

  1. Éplucher les échalotes, oignons, gousses d’ail et râper les racines de curcuma, gingembre et galanga. Couper la partie verte des tiges de citronnelle.

  2. Hacher grossièrement tous les ingrédients de l’étape précédente et mixer avec le reste des ingrédients “humides” (pâte de crevettes et 50 ml d’eau)

3. Faire griller tous les ingrédients secs à feu moyen, laisser refroidir et mouler dans un moulin à café pour obtenir une poudre fine. 4. Mélanger cette poudre avec la pâte de l’étape 2.


5. Ciseler les feuilles de citron kaffir

6. Faire chauffer l’huile de cuisson dans une poêle et ajouter les herbes pour la friture (citronnelle et feuilles de kaffir ciselées). Frire jusqu’à ce que les arômes ressortent.

7. Incorporer le mélange obtenu en l’étape 4 et cuire en mélangeant pour faire sortir les arômes.

8. Ajouter le lait de coco, les 100 ml d’eau, les noix de bancoulier (ou de macadamia) écrasées, le sel et le sucre.

9. Laisser cuire jusqu’à ce que la sauce “sèche”.

10. Ajouter les morceaux de poulet et cuire jusqu’à demi-cuisson.

11. Ajouter 50 ml d’eau et laisser mijoter à feux doux jusqu’à une bonne cuisson du poulet.

12. En fin de cuisson, ajouter le Kerisik et le jus de citron vert.

13. Servir chaud avec du riz blanc.



C’était délicieux, épicé, mais pas trop. Et le Chef nous a donné une astuce à prendre en compte au cas où vous trouvez que c’est trop piquant pour votre goût: ajouter du lait de coco (et pas de l’eau) et/ou du jus de citron ou d’orange!


Cela a été un vrai plaisir de cuisiner avec le Chef Musa, une personne très sympa et qui d’ailleurs a quelque chose en commun avec moi… dans une autre vie, il travaillait comme ingénieur! Au bout de 10 ans il s’est rendu compte que ce qu’il voulait vraiment faire c’était de cuisiner… Ben, j’ai mis 15 ans pour m’en rendre compte, jamais trop tard!







Alors, si vous avez du temps d’ici à vendredi, une façon bien sympa de profiter du beau temps sur Paris cette semaine, c’est de vous rendre à la place du Palais Royal et de vous balader entre les différentes stands de la MCW 2015 pour goûter un peu à la Malaisie. Je vous laisse un petit aperçu pour vous donner de l’envie…



Un grand merci à Eugénie Lucas de L’atelier des Chefs et à l’organisation de la MCW 2015 pour cette invitation!

9 vues

© 2017 - Propriété de My Cooking World - Site réalisé par Brief Spirit

Crédit Photos Henrietta Richer, Pauline Goyard et Carmen del Campo